Tennis de table

L’histoire du tennis de table

Le tennis de table est né à la fin du XIXe siècle, dans le milieu de la bourgeoisie anglaise. Le tennis avait alors conquis la haute société depuis quelques dizaines d’années. La légende dit qu’au cours d’un dîner mondain, un lord voulut expliquer quelques tactiques de jeu (de tennis) aux invités. Ils disposèrent des livres sur la table en guise de filet, choisirent le bouchon d’un bon champagne comme balle et des boîtes de cigares pour raquettes. L’activité se révélant fort amusante et adaptée aux hivers anglais, elle se perfectionna et se diffusa. Des fabricants s’emparèrent du marché et le premier tournoi international eut lieu en Hongrie en 1897. Le jeu arriva jusqu’en Chine à travers les concessions européennes.

La balle, à l’origine en caoutchouc, s’approcha de sa conception actuelle lorsque James Gibb revint en 1901 d’Amérique avec une balle en celluloïd, plus légère. Le caoutchouc fut alors utilisé en revêtement sur les raquettes.

La Fédération Internationale de tennis de table voit le jour en 1926 et celle de France l’année suivante. Au début du XXe siècle, les podiums des championnats de tennis de table sont dominés par l’Europe de l’Est, avant que l’Asie ne s’impose largement, à partir de 1960. Les Jeux Olympiques accueillent pour la première fois le tennis de table, à Séoul en 1988.

Les référents de la section

Christophe
Référent / Entraineur
Tennis de table pour tous
Felix
Référent / Entraîneur
Tennis de table pour tous